Déplacements, écoles… que pourrez-vous faire en cas de reconfinement dans votre région ?

·1 min de lecture

C’est l’heure du choix pour le gouvernement. Confronté aux mauvais chiffres de l’épidémie dans plusieurs départements, Jean Castex envisage de nouvelles mesures de restrictions, au niveau local. “Le moment est venu pour la région francilienne”, a lâché le Premier ministre lors d’une interview accordée à BFMTV, mardi 16 mars. Le lendemain, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a confirmé que “de nouvelles décisions” vont être prises.

Plusieurs points restent à trancher, notamment sur les possibilités de déplacements en cas de reconfinement, l’ouverture des commerces non-essentiels ou celle des écoles. Jean Castex et Olivier Véran ont prévu de dévoiler leurs arbitrages demain, jeudi 18 mars, à 18 heures. Deux régions sont particulièrement dans le viseur des autorités : l’Ile-de-France et les Hauts-de-France. Dans ces territoires, le gouvernement hésite encore entre plusieurs options, parmi lesquelles reconfiner de façon stricte la semaine, ou seulement le week-end, en complément du couvre-feu à 18 heures.

Dans le cas d’un confinement “intégral” il faut s’attendre à des mesures similaires à celles des deux premiers confinements, lors desquels il était impossible de sortir de chez soi sans attestation.

>> Lire aussi : Un reconfinement en Ile-de-France ? Suivez les indicateurs clés

Dans cette hypothèse, l’ensemble des déplacements seront interdits, sauf exception :

En cas de contrôle, chaque sortie devra être justifiée par la présentation d'une attestation dérogatoire.

>> Lire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’UE vise toujours la vaccination de 70% des adultes contre le Covid-19 d’ici la fin de l’été
Reconfinement : Jean Castex dévoilera ses arbitrages jeudi à 18h
Covid-19 : nombreux morts en Italie, au Brésil et aux Etats-Unis
Ouïghours : l’UE en passe d'infliger des sanctions à la Chine !
L’inflation en Allemagne pourrait bondir à plus de 2%, une première en 9 ans