Déplacement d'Emmanuel Macron en Serbie : "La France est dans une course-poursuite pour ne pas laisser la main aux Chinois"

franceinfo
Le géopoliticien Alexis Troude, spécialiste des Balkans, s'est exprimé lundi sur franceinfo à l'occasion du déplacement du président de la République en Serbie. 

"La France a tout intérêt à investir en Serbie", estime Alexis Troude, un géopoliticien spécialiste des Balkans, lundi 15 juillet sur franceinfo, alors que le président de la République, Emmanuel Macron se rend en Serbie pour "renouer des relations distendues" entre les deux pays.

franceinfo : Les relations entre la France et la Serbie sont-elles compliquées aujourd'hui ?

Alexis Troude : Oui. On se souvient des commémorations du 11 novembre, où le président Macron avait invité 72 chefs d'État. Le président de la Serbie avait été placé au troisième rang, alors que le président de l'État autoproclamé du Kosovo était à côté de lui. En Serbie, cela avait été très mal vu par le peuple, qui est pourtant très francophile. Ce peuple se souvient des liens noués à l'époque de François Mitterrand. Et donc la population serbe attendait beaucoup de cette histoire très forte entre la France et la Serbie.

Ça veut dire quoi "renouer des liens distendus" ? Par quoi ça peut passer, hormis cette visite ?

Ça peut passer déjà par des liens culturels, qui ont toujours été très forts au XXe siècle. Ce soir, le président Macron va honorer un monument qui est unique au monde, un monument au cœur de Belgrade, sur lequel il y a (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi