En déplacement à Mayotte, Gérald Darmanin annonce le maintien du Raid sur l'île

© Gregoire MEROT / AFP
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Ce samedi après-midi, le ministre de l'Intérieur était en déplacement à Mayotte. Gérald Darmanin passera le réveillon du Nouvel An à Mayotte, aux côtés des policiers et des gendarmes en poste sur l'île. Ce déplacement arrive alors que le territoire français est en proie à de nombreuses violences entres jeunes de quartiers rivaux depuis l'automne. Ces affrontements ont fait un mort et plusieurs blessés. Mayotte est aussi une grande terre d'immigration clandestine depuis de nombreuses années. Ce déplacement est l'occasion pour le ministre de faire de nouvelles annonces en matière de sécurité et d'immigration.

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-8 en podcast et en replay ici

Développer la technologie pour aider les forces de l'ordre

"Nous devons absolument protéger Mayotte et le territoire mahorais notamment, de l'immigration irrégulière", soutient Gérald Darmanin. "Nous avons énormément augmenté les effectifs de police et de gendarmerie : c'est deux fois plus de policiers et de gendarmes sur le territoire mahorais", rappelle-t-il, "mais on voit bien que ces effectifs doivent être aidés par la technologie."

Le ministre parle notamment "des bateaux, qui permettent de pouvoir empêcher les arrivées d'immigration irrégulière", mais aussi de "radars" et de "moyens aériens" tels que des drones. Après les événements survenus à l'automne derniers à Mayotte, Gérald Darmanin avait également décidé d'envoyer le Raid. "Je vous l'annonce, j'ai décidé de pérenniser la présence&nb...


Lire la suite sur Europe1