Dépenses publiques. Madrid est plus que jamais la “capitale de la tauromachie”

·1 min de lecture

La région autonome de Madrid, présidée par la très conservatrice Isabel Díaz Ayuso, a consacré 10,5 millions d’euros à la tauromachie en 2021, plus qu’aucune autre en Espagne. Certaines voix à gauche critiquent ces dépenses, relate le site conservateur El Español.

“Ceux qui cherchent à réécrire l’histoire en tournant le dos à la richesse culturelle de la tauromachie vont se heurter non seulement aux tableaux de Goya, aux vers de Lorca ou aux chroniques d’un Hemingway émerveillé, mais aussi à deux entités, la mairie et la région autonome de Madrid [aux mains de la droite], unies dans leur soutien à la liberté, aux traditions et à l’Espagne.”

En décembre, lors de la réouverture d’une école taurine madrilène, la présidente de la région autonome de Madrid, Isabel Díaz Ayuso, réaffirmait son soutien à la tauromachie.

À lire aussi: Tauromachie. Un an et demi après, Madrid retrouve la corrida

Derrière ces déclarations affectueuses, cette figure de la ligne dure du Parti populaire (droite) met le prix. En 2021, la région madrilène a consacré 10,5 millions d’euros au secteur, plus que nulle part ailleurs en Espagne, faisant de la région et de la ville la “capitale de la tauromachie”, assure le site conservateur El Español.

Dans ce montant, 3,5 millions d’euros sont destinés à la société concessionnaire des arènes de Las Ventas, le temple de la tauromachie à Madrid. Ces ressources permettent de compenser la perte de revenus liés aux fermetures qui ont accompagné la pandémie de Covid-19”,

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles