Départs en vacances : en train ou en voiture, les Français partent en masse

·1 min de lecture

Les plus chanceux ont pris le chemin des vacances aujourd'hui. Sur l'aire de Limours-Janvry en région parisienne, le parking est quasiment complet en ce premier jour de congés de la Toussaint, tout comme les tables de pique-nique. "Petit café, petite pause, et on redémarre", affirme Hervé, installé sur l'une d'entre elles avec ses amis. En route pour la Bretagne "pour profiter de l'air, et s'il pleut trop, on jouera aux cartes". Il n'a pas l'habitude de partir à la Toussaint, et il n'est pas le seul.

C'est même une grande première pour Khadija, attablée un peu loin. "Je pense qu'avec le Covid et les deux dernières années qui ont été un peu compliquées, on a envie de profiter encore plus de chaque instant", détaille-t-elle. Cette excursion permet à sa famille de découvrir le bassin d'Arcachon. "On n'est jamais allés à la dune du Pyla" assure l'un de ses enfants. Pour Khadija, un objectif : "Graver des beaux moments dans nos mémoires."

Les trains circulent malgré la grève

Ces deux semaines de vacances concernent toutes les zones de France. Léo a décidé d'emmener son vélo dans la Sarthe, sa tante essaie de le faire rentrer sur la banquette arrière "parce qu'à la campagne on peut faire du vélo, c'est mieux qu'en ville". Ils arriveront deux heures plus tard sur leur lieu de vacances, sous des températures quasiment estivales.

Côté trains, si les conducteurs des TGV Atlantique sont en grève jusqu'à lundi, huit trains sur dix circulent ce week-end. De quoi permettre à des vacanciers ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles