Départs en vacances : les messages de prévention d'Emmanuel Macron font le bonheur des internautes

·1 min de lecture

C'est l'heure des départs en vacances pour de nombreux Français… Mais malheureusement, le coronavirus, lui, ne se décide toujours pas à prendre congé. Alors que les élèves de la Zone C débutent ce samedi 13 février leurs vacances d'hiver, Emmanuel Macron a tenu à faire de la prévention et à rappeler les précautions sanitaires à observer pour éviter de contracter le Covid-19. Dans une série de photos, le président de la République a "détourné" à sa manière les panneaux autoroutiers d'information en temps réel, avec des messages tels que "Le virus ne prend pas de vacances, chaque geste barrière compte", "Accompagné, le masque reste sur mon nez", ou encore "A plusieurs, on aère l'habitacle régulièrement". Avec ces petites piqûres de rappel, le chef de l'État compte sur la responsabilité collective des vacanciers, à l'heure où les variants du virus continuent d'inquiéter les scientifiques et les autorités.

Ces panneaux pleins de bonnes intentions n'ont (évidemment) pas manqué de faire réagir les internautes. De nombreux twittos se sont amusés à détourner à leur tour les images postées par Emmanuel Macron, à commencer par son propre ministre délégué des Transports, Jean-Baptiste Djebbari. Ce dernier s'est essayé à la parodie, en détournant les paroles de Bande organisée, par Jul et sa bande de rappeurs. Quand Soso Maness entonne "Je suis dans l'4x4 teinté", le ministre tente plutôt : "J'suis dans l'4x4 masqué." Une manière de combiner mesures sanitaires et références urbaines… D'autres (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Roselyne Bachelot réagit une nouvelle fois aux propos de Pierre Niney, qui l'avait interpellée sur Twitter
Beate Klarsfeld, le militantisme et la soif de justice chevillés au corps
Mike Horn affecté par la disparition de son ami, il lui adresse un touchant message
La crise sanitaire “ne va pas durer éternellement” : les propos rassurants de l'épidémiologiste Dominique Costagliola
"Ce qu’il se passe ? Je n’en sais rien !" : l'épidémiologiste Catherine Hill admet sa confusion face à l'évolution du Covid-19