Les départements où l’épidémie repart le plus vite, notre carte de France

·1 min de lecture

Et si l’épidémie s’emballait avant l’automne ? C’est en tout cas le scénario redouté par les autorités sanitaires, notamment le ministre des Solidarités et de la santé Olivier Véran qui craint une quatrième vague “dès la fin juillet”. Si les indicateurs épidémiologiques sont bien en deçà des pics atteints lors des précédentes vagues, des signes avant-coureurs laissent présager un sursaut épidémique au moins dans certaines régions ou départements. Comme le taux d’incidence dans les Landes par exemple. Depuis sa montée jusqu’à plus de 100 nouveaux cas pour 100.000 habitants, poussé par le variant Delta, l’indicateur a cessé de baisser pour stagner à plus de 50 contaminations pour 100.000. Ce qui reste plus de deux fois supérieur au taux d’incidence national, estimé par Santé publique France à 22,8/100.000.

Reste que les contaminations sont quand même reparties à la hausse ces derniers jours à l’échelle nationale. D’après les chiffres du gouvernement, le nombre moyen de nouveaux cas quotidiens est en hausse de 10 % sur sept jours. Le taux d’incidence a quant à lui grimpé de 9,6 % en une semaine. Conséquence directe du ralentissement de la couverture vaccinale cumulée avec la progression de la mutation L452R, qui est notamment portée par le variant Delta. Au 2 juillet, selon Santé publique France, cette mutation a été suspectée dans 39,7 % des tests criblés. Pour rappel, le criblage est une technique visant à suspecter une infection par un variant ou plus précisément par une mutation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici les pays où la vaccination est obligatoire contre le Covid-19
Les Républicains champions des territoires… et du cumul des mandats !
L'homme le plus vieux du monde vit à Porto Rico
Le ministre de la Santé craint une 4e vague dès fin juillet
Retenu depuis fin mars, l'Ever Given qui avait bloqué le Canal de Suez, va pouvoir repartir

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles