Départementales : l’élection de Claude Chirac a ému sa mère aux larmes

·1 min de lecture
Claude Chirac, conseillère en communication et « novice » en politique , a avoué s’être « fait violence » pour se présenter à cette élection.
Claude Chirac, conseillère en communication et « novice » en politique , a avoué s’être « fait violence » pour se présenter à cette élection.

Tel père, telle fille ! À 58 ans, Claude Chirac se lance dans une carrière politique. Associée à Julien Bounie (LR), la fille de Jacques et Bernadette Chirac a remporté le second tour des élections départementales dans le canton de Brive 2, en Corrèze, avec 70,6 % des votes, relatent La Montagne et France Bleu. Un canton symbolique, puisque sa mère y avait été élue suppléante lors des précédentes élections pour finir sa carrière politique en 2015, après avoir siégé 36 ans sans discontinuer au département.

La nouvelle conseillère départementale a d'ailleurs vite partagé la nouvelle de l'élection avec sa mère, justement. « Je l'ai appelée et elle m'a dit qu'elle en avait les larmes aux yeux. Cela m'a beaucoup émue », a concédé Claude Chirac, bien décidée à marcher dans les traces de ses parents. « Avoir mis mes pas à Brive, où ils ont si souvent mis les leurs, m'a permis de comprendre la réalité de leur engagement. Je suis très touchée et les valeurs pour lesquelles ils se sont battus durant des décennies sont encore très présentes sur cette terre corrézienne. Ce sont des valeurs qui m'obligent aujourd'hui », a-t-elle commenté auprès des médias régionaux.

À LIRE AUSSIINFO LE POINT. Claude Chirac, candidate aux départementales

Elle s'est « fait violence »

Son président de père, décédé en décembre 2019, avait débuté sa carrière politique comme conseiller municipal à Sainte-Féréole, en Corrèze, le village de ses arrière-grands-parents maternels, avant d'être élu à [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles