Départementales: un candidat de Haute-Loire se retire provisoirement, après avoir été victime de propos racistes

·2 min de lecture

Un homme a été victime de propos racistes et de menaces de morts samedi sur un marché de Limoges, alors qu'il distribuait des tracts dans le cadre des élections départementales. Il s'est provisoirement retiré de la campagne depuis.

Un candidat aux élections départementales en Haute-Vienne a annoncé se retirer provisoirement, après avoir été victime de propos racistes la veille sur un marché de Limoges, rapporte France Bleu ce dimanche. 

Omar Diawara, candidat sur la liste d'union de la droite et du centre, a été la cible de propos racistes et de menaces de mort en raison de sa couleur de peau samedi, alors qu'il tractait sur le marché de la place Marceau. Il a ainsi décidé de se retirer provisoirement afin de "se ressourcer en famille et faire le point sur sa campagne." 

Condamnation unanime de la classe politique

La liste concurrente "la Relève citoyenne" a condamné ces propos visant ses adversaires, et a aussi décidé de suspendre sa campagne en guise de soutien. "Nous sommes certes opposés dans ces élections, nous ne partageons pas les mêmes idées et nous pouvons nous affronter dans un débat : c'est la démocratie. Or ce que vient de subir Omar Diawara est une atteinte grave à la démocratie", assurent-ils dans un communiqué. 

Même condamnation du côté du maire de Limoges Emile Roger Lomberthie, des Républicains, ou encore de la part de la députée LaREM de Haute-Vienne Sophie Beaudoin-Hubiere. Samedi, Guillaume Guérin, le président LR de l'agglomération de Limoges a également jugé cette agression verbale "extrêmement grave". "On est en démocratie, on a le droit de se présenter qu'importe sa couleur de peau. Mais nous sommes dans quel monde?" 

Article original publié sur BFMTV.com
Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles