Le département français de la Gironde de nouveau en proie aux flammes

Les flammes continuent de faire des ravages dans le département français de la Gironde, où un nouvel incendie, après les terribles feux de l'été, a provoqué l'évacuation de plusieurs centaines de personnes.

Le sinistre est toujours en cours mardi sur la commune de Saumos, un village situé entre les plages de l'océan Atlantique, près de la station balnéaire de Lacanau, et l'agglomération bordelaise qui a battu des records de chaleur lundi.

Les flammes ont encore parcouru plus de 1 500 hectares mardi après-midi, pour un total de surfaces parcourues de 3 270 hectares depuis lundi, en Gironde, selon le directeur départemental des services de secours girondins Marc Vermeulen.

Une enquête judiciaire a été ouverte sur l'origine de l'incendie.

"Aucune piste n'est écartée même si la thèse criminelle est privilégiée", a indiqué à l'AFP le parquet de Bordeaux mardi après-midi, tout en précisant que des "investigations complémentaires" sont "pour l'heure impossibles compte tenu du feu" qui fait rage.

Quatre maisons ont brûlé, ainsi que quelques granges et véhicules, et pour protéger la population, environ 540 personnes ont été évacuées depuis lundi soir, dans le centre-bourg de Saumos et des hameaux de la commune voisine de Sainte-Hélène.

Quelques habitations supplémentaires et un ranch ont été évacués mardi matin, et d'autres évacuations pourraient avoir lieu si l'incendie prenait à nouveau de l'ampleur.

Des feux majeurs avaient déjà brûlé 30 000 hectares en juillet et en août en Gironde, à La Teste-de-Buch, au bord du Bassin d'Arcachon, et à Landiras, à une quarantaine de kilomètres au sud de Bordeaux.

Une enquête a été ouverte sur l'origine de ce nouvel incendie.

Les pompiers redoutaient la journée de lundi en raison d'une nouvelle vague de chaleur, due à une remontée d'air chaud depuis le Maroc, selon Météo-France.

Des records mensuels de température, vieux parfois d'un demi-siècle, ont été battus dans plusieurs communes. Le thermomètre a dépassé les 40 degrés par endroits dans les Landes et il a fait 37,5°C à Bordeaux, du jamais vu depuis 1987.