Départ en vacances : journée de galère dans le TGV entre Paris et Marseille

Il n'y a pas que sur les routes que le trafic a fonctionné au ralenti en ce samedi de chassé-croisé. Certains voyageurs qui avaient choisi l'option du train ont eux aussi mis bien plus de temps que prévu pour arriver à destination.

Encore à l'heure actuelle, plusieurs trains qui se dirigent vers le sud de la France circulent avec des retards allant de deux à trois heures en raison d'un incendie qui s'est déclaré plus tôt dans la journée au nord de Valence.

Un trafic quasiment revenu à la normale

"On a attendu 3h30. Il y a deux trains qui sont venus en gare et on est monté mais les trains étaient bondés avec des gens dans des trains qu'ils ne devaient pas prendre, c'était pas optimal. Je m'attendais à un petit retard, mais pas autant. Je devais être là bas à 14h, je serai là bas à 17h. On est saoulés car on a perdu une journée", maugréé Rayane au micro d'Europe 1.

>> LIRE AUSSIWeek-end de chassé-croisé : les trains et routes pris d'assaut ce vendredi

Cet incendie, responsable de la perturbation du trafic sur la LGV Méditerranée, a forcé plusieurs trains à s'arrêter puis à emprunter une autre route. Le feu est désormais fixé et le trafic est quasiment revenu à la normale. Mais avec les retards accumulés, plusieurs trains ne pourront pas arriver à l'heure.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles