Départ de Thomas Pesquet : Claudie Haigneré, la première astronaute française, salue "une aventure extraordinaire"

Claudie Haigneré, la première astronaute française, a réagi au départ de Thomas Pesquet vers l’ISS, vendredi 23 avril. "C’est une émotion individuelle bien sûr, mais aussi une émotion collective, tout le monde est fasciné, il y a de la magie, et il y a de la fierté, de quelque chose d'aussi excellent, avec la complicité de cet équipage fantastique, cette technique magnifique, et bientôt l’arrivée à la station spatiale internationale (...) c’est vraiment une aventure extraordinaire." Des centaines d’expériences à mener Il y a quatre ans, l’astronaute français avait déjà séjourné pendant six mois dans l’ISS, à 400 kilomètres au-dessus de la terre. A bord, son programme est très chargé : il devrait mener une centaine d’expériences dans les laboratoires de la station, sur l’effet des radiations sur les astronautes lors des voyages spatiaux, sur le recyclage des déchets à bord de la station, ou encore sur le vieillissement du cerveau. Il devra également faire plusieurs sorties, pour remplacer les panneaux solaires de l’ISS par exemple. Dans la "coupole", où les astronautes ont un point de vue unique sur la terre, Thomas Pasquet pourra à nouveau prendre les photos qui ont tant fait rêver les Français. La Lune et Mars en ligne de mire Les astronautes ont embarqué à bord de la fusée SpaceX, de la société du milliardaire américain Elon Musk. La collaboration entre l’entreprise privée et la Nasa "marche bien" selon Claudie Haigneré. "C’est parfois plus rapide, plus agile" estime la scientifique, qui continue de préparer la suite. "Là on est en orbite basse, mais vous le savez, on va aller autour de la Lune, on va poser le pied sur la Lune, apprendre à y vivre et y travailler, et l’étape ultime, essayer de rejoindre ces magnifiques rover qui nous font rêver sur la planète Mars", conclut-elle.