Départ de Lallement, plan d'urgence de l'UE… Les 6 infos dont vous allez entendre parler demain

© Lewis Joly/AP/SIPA

1. Lallement s’en va, Nuñez arrive

Changement annoncé à la préfecture de police (PP) de Paris. Le Conseil des ministres doit entériner demain le départ de Didier Lallement, en poste depuis mars 2019. Une éviction actée avant le fiasco de la finale de la Ligue des Champions fin mai au Stade de France, dernière avanie d’un règne controversé marqué notamment par la crise des Gilets jaunes. C’est l’actuel coordonnateur national du renseignement, Laurent Nuñez, qui devrait lui succéder. L’ancien directeur général de la DGSI et ex-secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, connaît bien la PP pour avoir occupé le poste de directeur de cabinet du préfet de 2012 à 2015. Enfin, Agnès Thibault-Lecuivre, actuellement en poste au cabinet du ministre de l’Intérieur, doit être nommée à la tête de l’inspection générale de la Police nationale (IGPN). C'est la première fois que la « police des polices » sera dirigée par une personnalité issue de la magistrature.

2. Macron pourrait se rendre en Gironde

Emmanuel Macron pourrait se rendre demain en Gironde, où les incendies ont ravagé 19 300 hectares en une semaine. Le président de la République pourrait faire des annonces en matière de lutte contre les feux de forêt, indiquent Franceinfo et Le Parisien, alors que plus de 2 000 pompiers, huit Canadair et deux avions Dash restent mobilisés sur cette zone. Ce soir, l'Elysée n'avait toutefois pas confirmé ce déplacement au JDD. Côté enquête, la garde à vue de l’homme de...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles