Départ d'Ismaël Émelien: pour Julien Denormandie, l'ex-conseiller élyséen "veut défendre ses idées"

1 / 2

Départ d'Ismaël Émelien: pour Julien Denormandie, l'ex-conseiller élyséen "veut défendre ses idées"

Cofondateur, avec l'ex-conseiller élyséen, du mouvement En Marche!, le ministre du Logement a défendu son ami sur notre antenne ce mardi matin.

Parole d'ami "très proche". Ce mardi matin sur notre antenne, le ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, a été interrogé sur le cas d'Ismaël Émelien, conseiller démissionnaire d'Emmanuel Macron. Le départ de ce pilier de l'Élysée, révélé par Le Point lundi soir et prévu pour mars, serait d'abord lié à la rédaction, avec David Amiel, autre conseiller du chef de l'État, d'une sorte de manifeste du progressisme. 

"Ismaël Émelien, c'est quelqu'un qui est profondément un engagé", raconte Julien Denormandie, qui connait le désormais ex-conseiller depuis de nombreuses années. Ensemble, ils ont participé à la fondation du mouvement En Marche!, au printemps 2016.

"Il fait ce choix de quitter l'Élysée parce qu'il a écrit un livre (...) qui vise à expliquer quelles sont les valeurs du progressisme", poursuit-il. Un ouvrage dont le ministre a lu les premières épreuves "il y a quelques mois" déjà. 

Spectre de l'affaire Benalla

À en croire Julien Denormandie, ainsi que d'autres proches d'Ismaël Émelien, ce dernier aurait donc quitté sa fonction afin de "porter ses idées" de manière plus officielle. Une sorte de porte-voix de la doctrine progressiste, à quelques mois d'élections européennes qu'Emmanuel Macron a voulu imprégner des clivages entre "progressistes" et "nationalistes". 

Seulement voilà. Derrière la démission d'Ismaël Émelien, il y a également...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi