Départ d'Alexandre Ruiz de BeIN Sports : des témoignages le mettent en cause pour des faits de harcèlement moral

Célyne Baÿt-Darcourt
·1 min de lecture

La libération de la parole continue dans les rédactions sportives. Cette fois, c'est Alexandre Ruiz, ex-présentateur de la chaîne BeIN Sports, qui est mis en cause pour des faits de harcèlement moral dans une enquête publiée par Mediapart, jeudi 25 mars. Des accusations confirmées par les témoignages recueillis par franceinfo.

Alexandre Ruiz a annoncé brutalement son départ lundi de la chaîne BeIN Sports. Un départ qui intervient en pleine polémique sur le sexisme dans le journalisme sportif, après la diffusion du documentaire "Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste". Mercredi, Alexandre Ruiz s'est expliqué sur franceinfo sur son départ. Partait-il vraiment de son plein gré ? Il écartait alors toute "affaire" le concernant. "Non. J'ai posé ma démission il y a plus d'un mois. Je suis surpris que cette question soit posée. Est-ce que ça veut dire que tous les médias, que tous les journalistes sont touchés ? La question me surprend un petit peu."

"C'était Dieu sur Terre, personne ne lui disait rien"

Ce timing est donc un pur hasard, expliquait Alexandre Ruiz. Sauf que les langues se sont déliées ensuite. Et comme Mediapart, franceinfo a recueilli plusieurs témoignages qui attestent qu'Alexandre Ruiz part de BeIN Sports auréolé d'une mauvaise réputation. Le terme de harcèlement moral est revenu dans tous ces témoignages. Hommes, femmes, il terrorisait tout le monde et la direction, alertée à plusieurs reprises, n'a rien fait pendant des années, assurent les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi