Départ anticipé, bus plutôt que train ou avion : les plans B des sportifs et des supporters pour les matchs pendant la grève

franceinfo

La grève, c'est aussi la galère... pour les sportifs ! Le mouvement entamé jeudi 5 décembre va se prolonger vendredi et ce week-end, jours de matchs pour beaucoup de clubs. Alors comment partir en déplacement lorsque les transports aériens et la SNCF sont fortement perturbés ? Certaine équipes ont pris leur dispositions et c'est à chacun sa technique.

>> DIRECT - Grèves reconduites, perturbations dans les transports... Suivez la mobilisation du 6 décembre contre la réforme des retraites


Les Brestois arriveront plus tôt


Du côté du Stade Brestois, qui jouera vendredi soir à Lille, on a pris les devants. "On aurait pu partir le vendredi, explique Grégory Lorenzi, le coordinateur sportif, mais sans savoir quand on arriverait sur Lille. Alors on a préféré anticiper pour pouvoir être sur place et préparer au mieux la rencontre."

Même chose pour les basketteuses de l'USBVA, de Villeneuve d'Ascq : pas de TGV pour les nordistes qui jouent ce week-end à Charnay, en Bourgogne. La solution est toute simple : deux minibus de neuf places. Et un long voyage : 7-8 heures de route."On va faire le nécessaire pour que le déplacement se passe de la meilleure des manières, indique Maxime Dekeuster, le responsable logistique du club.

On fera des arrêts un peu plus réguliers de façon à ce que les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi