Dénezé-sous-Doué : Le mystère de la cave aux sculptures

A quelques mètres sous terres, des corps et des visages d'hommes, de femmes et d'enfants par centaines. Qui les a sculptés et pourquoi ? Mystère. A Dénezé-sous-Doué, petit village situé entre Angers et Saumur, dans le Maine-et-Loire, on trouve sous les maisons des galeries souterraines et des caves utilisées comme refuges au temps des invasions ou des guerres de religions. Parmi elles, cette fameuse salle aux murs sculptés et au sujet de laquelle "il n'y aucune trace écrite ou orale", explique un guide. Une possible fresque politique Lorsque l'on entre dans cette cavité une centaine de visage nous regarde. Et si l'on a le sentiment d'y être observé, la plupart des visiteurs trouvent l'endroit "mystérieux" et "magique" même si l'un d'eux admet tout de même que "c'est particulier". Plusieurs théories se sont présentées pour tenter de résoudre l'énigme qui demeure encore. Selon la plus répandue, il s'agirait d'une immense fresque historique se moquant du pouvoir et des religieux. On pourrait d'ailleur apercevoir Catherine de Médicis et Diane de Poitiers sur cette grande bande-dessinée murale.

Notre objectif est d'assurer la meilleure expérience possible pour nos utilisateurs et de créer une communauté respectueuse de chacun. Nous travaillons à l'amélioration de cette expérience et pendant cette période, le module commentaires a la fin de nos articles n'est pas disponible. Merci de votre compréhension.