Démontage de l'échafaudage de Notre-Dame : une phase "cruciale" mais "les précautions ont été prises", selon la Fondation du patrimoine

franceinfo

"La phase du démontage de l'échafaudage est évidemment cruciale", a souligné sur franceinfo la directrice générale de la Fondation du patrimoine Célia Vérot lundi 8 juin, alors qu'a débuté la dernière phase de l'opération de démontage de l'échafaudage de la flèche de Notre-Dame de Paris, déformé par la chaleur de l'incendie en avril 2019.

franceinfo : Peut-on être certain qu'il n'y aura pas de problèmes lors du démontage ?

Célia Vérot : On est quand même très rassurés. Depuis l'incendie, on était inquiets sur l'état de la cathédrale et les travaux de sécurisation qui sont en cours depuis avril 2019 se sont passés dans de très bonnes conditions. On peut dire aujourd'hui que la cathédrale est globalement sécurisée et même si la phase du démontage de l'échafaudage évidemment est cruciale, on pense que tout ça pourra se faire dans des bonnes conditions. Les précautions ont été prises.

L'argent a servi à financer des travaux qui se passent dans des conditions très satisfaisantes. Il faut saluer le travail effectué. Nous avons récolté plus de 230 millions d'euros et nous avons versé, en juillet 2019, 45 millions au ministère de la Culture, qui servent à financer précisément les travaux de sauvetage. Le reste de l'argent servira évidemment à Notre-Dame. Mais à la restauration elle-même, puisqu'aujourd'hui, on n'en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi