Démontage de l'échafaudage de Notre-Dame : "C'est un peu comme avant le lancement d'une fusée", d'après la Fondation Notre-Dame

franceinfo

Le démontage de l'échafaudage, installé autour de la flèche de la cathédrale Notre-Dame de Paris, a débuté lundi 8 juin. Cet échafaudage avait été déformé par la chaleur de l'incendie du 15 avril 2019. "C'est un peu comme avant le lancement d'une fusée" ou comme "une opération à cœur ouvert", a expliqué lundi sur franceinfo Christophe Rousselot, le délégué général de la Fondation Notre-Dame. "C'est une opération longue, compliquée et très physique" qui commence, qui va durer "pendant tout l'été", et devrait s'achever "à la mi-septembre", a-t-il précisé.

franceinfo : Est-ce que le démarrage du démontage de l'échafaudage se passe bien ?

Christophe Rousselot : Pour le moment, oui. On fait le check-up, comme avant une opération à cœur ouvert, de tous les moyens techniques mis à disposition pour que les cordistes commencent formellement leur intervention mardi. Les cordistes, ce sont des écureuils, c'est leur surnom, qui vont voler non pas de branche en branche, mais de tube en tube pour les découper progressivement. Il y en a plus de 40 000. C'est une opération longue, compliquée et très physique. C'est la raison pour laquelle il y a deux équipes qui vont intervenir en alternance.

On a eu trois punitions. Les intempéries, les procédures liées au plomb qui se sont renforcées, c'était normal. Et puis, évidemment, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi