Démographie : la France compte 67,16 millions d'habitants au 1er janvier 2020

© ARNAUD PAILLARD / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

La croissance de la population française s'atténue dans presque toutes les régions en raison d'un solde naturel (nombre de morts soustrait au nombre de naissances) moins important, selon des chiffres portant sur 2020 publiés jeudi par l'Insee. Au 1er janvier 2020, la France comptait 67,16 millions d'habitants (hors Mayotte). La population française s'est accrue en moyenne de 0,3% chaque année entre 2014 et 2020, contre 0,5% entre 2009 et 2014, selon cette étude.

Une plus faible contribution du solde naturel

Ce ralentissement est dû à une plus faible contribution du solde naturel dans toutes les régions, sauf en Guyane, a expliqué l'Institut national de la statistique. D'une manière générale, toutes les régions ont vu leur croissance démographique faiblir entre 2014 et 2020, à l'exception de Provence-Alpes-Côte d'Azur où le rythme est resté identique à celui des années précédentes (+0,4%).

>> LIRE AUSSIAugmentation de la population mondiale : comment faire pour tous vivre ensemble à l'avenir ?

 

Malgré le ralentissement, les régions qui ont vu leur population le plus augmenter sont la Guyane (+2,1%), la Corse (+1%) et l'Occitanie (+0,7%). A l'inverse, c'est en Martinique et en Guadeloupe qu'elle a le plus baissé (-1,0% et -0,7% respectivement). En Martinique de "nombreux départs, vers la France métropolitaine essentiellement, concernent en grande partie les jeunes qui poursuivent des études ou cherchent un emploi", et ces départs ne sont pas compensés par l'excédent ...


Lire la suite sur Europe1