Les démocraties peuvent relever le "défi" de la Chine, selon Bruno Le Maire

L'économie de la Chine se relève alors que la pandémie de coronavirus n’est pas terminée. Premier pays malade, premier pays presque guéri, premier pays à faire redémarrer son économie sur les chapeaux de roues. La croissance mondiale dépend de la Chine. Dès avril, elle redevenait l’usine du monde, vendant ses masques, ses équipements médicaux, mais aussi ses produits électroniques. L’excédent commercial de la Chine est sans précédent en 2020. Une démocratie plus forte qu'un régime autoritaire ? "L’enjeu pour la France et l’UE est de montrer à la Chine notamment que ce régime démocrate libéral, avec sa liberté de parole, peut et va réussir à avoir plus de succès technologiques, plus de créativité et plus d’emplois, de croissance et de bien-être pour notre population. C’est le défi français et européen du XXIe siècle", commente mardi 2 février sur franceinfo le ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, qui publie aux éditions Gallimard ses mémoires provisoires intitulées L’Ange et la Bête.