La démocratie règne dans les ruches d'abeilles grâce à différents sons vibratoires

Des chercheurs britanniques ont enregistré les sons provenant de 25 ruches différentes au cours d'une année. Selon leurs conclusions, qui ont été publiées dans des rapports scientifiques, ces enregistrements ont révélé que les abeilles ouvrières se fiaient à une série de différents sons vibratoires, et pas uniquement aux bourdonnements, pour organiser la colonie et assurer sa survie.