• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Démocratie et immigration au menu du Sommet des Amériques

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Joe Biden et son épouse Jill ont joué les maîtres de cérémonie pour l'ouverture du Sommet des Amériques à Los Angeles.

Le président des Etats-Unis a accueilli en Californie la plupart des dirigeants du continent, mais pas tous.

Le président mexicain a ainsi boudé le rendez-vous, reprochant à la Maison Blanche de ne pas avoir convié Cuba, le Nicaragua ou le Venezuela.

Lors de son discours, Joe Biden a mis l'accent sur la nécessité d'une coopération accrue pour favoriser la prospérité économique.

Il est également revenu sur les différents diplomatiques avec certains pays en insistant sur la nécessité de défendre la démocratie.

Joe Biden, président des Etats-Unis : "Alors que nous nous retrouvons aujourd'hui à un moment où la démocratie est attaquée dans le monde entier, unissons-nous à nouveau et renouvelons notre conviction que la démocratie n'est pas seulement le trait caractéristique des histoires américaines, mais l'ingrédient essentiel de l'avenir des Amériques."

Joe Biden, qui va profiter de ce sommet pour avoir des entretiens bilatéraux, a aussi évoqué la signature prévue ce vendredi d'une "Déclaration de Los Angeles" sur l'immigration.

Sa vice-présidente Kamala Harris a déjà annoncé que le secteur privé allait débloquer 1,9 milliard de dollars pour soutenir la création d'emplois en Amérique centrale et dissuader les candidats au départ d'affluer à la frontière sud des Etats-Unis.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles