Démocratie. Les Assises de la refondation au Mali, un moyen de prolonger la transition ?

·1 min de lecture

Ce 28 décembre s’est ouvert au Mali la phase nationale des Assises de la refondation. La revue de presse Afrique de RFI interroge : pensées comme une vaste consultation de la société civile, ces Assises présagent-elles d’un ajournement du calendrier électoral malien ?

Que faut-il attendre des Assises nationales de la refondation ouvertes
au Mali ? Des assises lancées ce 28 décembre par Assimi Goïta, président de la transition malienne, avec pour objet,
précise le site Afrik.com, “de se pencher sur des solutions susceptibles de sortir le pays de la crise dans laquelle il est durablement enfoncé”.

Le président de la transition a d’ailleurs lancé un appel solennel aux participants : “Il vous reviendra également de faire des propositions concrètes, de construire une solution de sortie de crise.” Afrik.com reprend aussi les mots du président du panel des hautes personnalités des Assises, Zeïni Moulaye : “Pour changer la situation de notre pays, il faut que nous changions nous-mêmes”, a-t-il insisté, avant d’invoquer la nécessité de “mettre la transformation de l’homme malien au cœur du débat. Tous les Maliens se retrouveront pour construire notre pays.”

Un

[...] Lire la suite sur Courrier international

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles