Les démocrates échouent à faire voter leur ambitieuse réforme électorale

·2 min de lecture

Les sénateurs républicains ont voté contre le projet de réforme électorale proposé par les démocrates. 

À 50 face à 50, les démocrates savaient leur avantage au Sénat fragile. Mardi, les républicains l'ont prouvé : ils ont eu recours au «filibuster», une règle d'obstruction parlementaire, pour refuser de clore les débats et de passer au vote d'un projet de réforme électorale lancé par l'administration Biden. Le texte For the People Act, adopté en mars dernier par la Chambre des représentants, prévoyait d'élargir le corps électoral avec plusieurs mesures (vote anticipé, inscription le jour même sur les listes électorales, rétablissement du droit de vote pour les personnes condamnées pour des délits et ayant effectué leur peine, limites du redécoupage partisan de la carte électorale) mais aussi des restrictions sur les dons de campagne... et l'obligation, pour les candidats à la présidence et vice-présidence, de publier leurs déclarations de revenus, une tradition que Donald Trump a refusé d'honorer, allant -sans succès- jusqu'à la Cour suprême pour empêcher la justice de saisir ces documents. Le revers est douloureux pour l'administration Biden, qui avait envoyé Kamala Harris présider la séance sénatoriale de mardi.

Le sujet est d'autant plus vif que de nombreux sénateurs républicains refusent toujours d'admettre que la défaite de Donald Trump n'a pas été causée par une fraude électorale. Dès le printemps 2020, le président sortant s'était prononcé contre le vote anticipé et toute modalité permettant une forte mobilisation dans les urnes, assurant qu'il s'agissait d'un terreau pour que les démocrates truquent le scrutin. Seulement, la victoire de Joe Biden n'a pas calmé les discours, malgré les nombreuses certifications des résultats. Il s'agit de «la plus vaste initiative pour restreindre le vote depuis au moins 80(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles