Démission de la directrice de France Culture, Sandrine Treiner

Critiquée en interne pour ses méthodes managériales, la directrice de France Culture, Sandrine Treiner, a annoncé mardi quitter le poste qu'elle occupait depuis 2015, dans un courrier à ses collaborateurs que s'est procuré l'AFP.

"Pour notre collectif et pour France Culture que j'aime tant, je veux clore ce moment difficile", écrit la dirigeante dont la "brutalité" supposée avait fait l'objet cet automne d'une enquête de Libération, qui évoquait également des signalements pour harcèlement moral.

"C'est pourquoi, en accord avec la direction générale, j'ai décidé de quitter la direction de France Culture", a ajouté Sandrine Treiner, sans attendre les résultats d'une expertise commandée par la direction de Radio France, prévus la "semaine prochaine", selon Le Monde.

Faisant le bilan de ses huit années à la tête de l'antenne du groupe public, elle rappelle que France Culture n'a cessé sur la période "de conquérir des auditeurs, jusqu'à en doubler le nombre".

"Nous avons eu aussi nos désaccords. Parfois, à l'évidence, renforcés par la distance, la séparation, la difficulté à se réunir, la réduction des temps informels, parfois aussi la vitesse des évolutions, le stress, la surcharge de sujets, nous nous sommes moins bien compris", relate-t-elle.

"J'en prends ici en responsabilité toute ma part", assure Sandrine Treiner.

"Tout est plus périlleux pour les femmes. J'en ai moi-même fait les frais par le passé. Pour les femmes en responsabilité, d'une manière particulière. Nous voilà soumises à des injonctions contradictoires, subissant largement des représentations sociales bien établies auxquelles parfois nous avons encore du mal à répondre et que parfois malheureusement nous contribuons à entretenir", écrit-elle.

Il faut "une nouvelle impulsion, et tandis que Sibyle Veil qui m'a accordé sa confiance sans réserve (...) entame un nouveau mandat, il est temps pour moi de me projeter dans de nouvelles perspectives", ajoute la démissionnaire, saluant la "solidité" de "l'équipe en place".

Selon Médiamétrie, France Culture a séduit 1,7 million d'auditeurs quotidiens en novembre-décembre 2022 (+25.000 sur un an), pour une audience cumulée de 3,1%.

ac/elc/abl