Démission de Bartomeu : la crise de gouvernance du Barça en 4 actes

Guillaume Poisson
·1 min de lecture

• Acte 1 / Janvier 2014 - juillet 2015 : une présidence née dans la controverse

Lors de la saison 2013/2014, le FC Barcelone est à un tournant de son histoire. L'âge d'or du mandat de Pep Guardiola, ponctué par deux titres de champion d'Europe et, surtout, par l'aboutissement de son identité de jeu, est terminé. L'heure est au renouvellement, le tout autour du même centre de gravité, Lionel Messi. Le jeune Brésilien Neymar débarque à l'été 2013, et est présenté par le club comme l'avenir très proche du grand Barça. Mais à peine quatre mois plus tard, en janvier 2014, le président de l'époque, Sandro Rosell, qui avait attiré le Brésilien, démissionne.

La justice espagnole avait ouvert une enquête pour abus de biens sociaux concernant le transfert de Neymar. Il est reproché à la direction de n'avoir pas été transparente sur le montant de la transaction. Lors de l’été 2013, le FC Barcelone avait communiqué une somme (57 millions d’euros) démentie quelques semaines plus tard par la presse espagnole, qui évoquait 97 millions d'euros.

C'est là que Josep Maria Bartomeu prend sa casquette de président, lui qui était depuis 2010 vice-président en charge de l'aire sportive. Celui-ci...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi