Démineurs, tireurs d'élite, gilet pare-balles... comment les candidats à la présidentielle font face à la menace terroriste

franceinfo
Démineurs, tireurs d'élite, gilet pare-balles... comment les candidats à la présidentielle font face à la menace terroriste

La menace terroriste plane au-dessus de l'élection présidentielle. Mardi 18 avril, deux hommes soupçonnés d'avoir voulu commettre un attentat pendant la campagne ont été arrêtés à Marseille (Bouches-du-Rhône). De quoi renforcer les mesures déjà mises en place pour assurer la sécurité des candidats.

Parmi eux, au moins François Fillon était visé par le projet d'attentat, selon des informations recueillies par franceinfo. Jugé le plus menacé des onze candidats depuis la fin de la semaine dernière, l'ancien Premier ministre est encadré par douze policiers du Service de la protection (SDLP) des personnalités.

La police demande à Fillon de porter un gilet pare-balles

Vendredi 14 avril, la sécurité avait aussi été renforcée autour de son meeting de Montpellier (Hérault), avec notamment des tireurs d'élite. La menace était, semble-t-il, encore plus importante lundi lors de son meeting de Nice (Alpes-Maritimes). Les policiers ont demandé à François Fillon de porter un gilet pare-balles à la tribune, ce qu'il a refusé, selon les informations de franceinfo. Le candidat est en ligne directe avec le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, qui l'informe directement de la situation.

Malgré la menace, "pas question d’annuler" son prochain meeting à Lille, selon Louis Delemer, responsable adjoint des Jeunes avec Fillon dans le Nord, à 20 Minutes. La sécurité a tout de même du être revue à la hausse, avec le renfort d'une soixantaine de vigiles privés, selon une proche du candidat. "La préfecture nous a assuré que le nombre de policiers mobilisés allait aussi être doublé", a expliqué Louis Delemer, sans préciser si des forces spéciales, type Raid, allaient être déployées.

Des démineurs avant les meetings de Macron

Les autres prétendants ne sont pas épargnés par les menaces. La (...) Lire la suite sur Francetv info

Attentat déjoué visant la présidentielle : quelles étaient les cibles potentielles
Ce que l'on sait du projet d'attentat déjoué qui visait la présidentielle
Présidentielle : le meeting, une affaire de com
INFOGRAPHIE. Présidentielle : ce que disent les sondages à cinq jours du premier tour
Deux hommes soupçonnés de préparer un attentat pendant la présidentielle ont été arrêtés à Marseille

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages