Démence : certains médicaments contre le diabète permettraient de réduire le risque

![CDATA[Shutterstock / Robert Kneschke]]

Les chercheurs de l'Université de Tucson, en Arizona, ont étudié les dossiers médicaux de près de 560 000 anciens combattants américains de plus de 60 ans souffrant de diabète de type 2. Leur objectif : vérifier si les médicaments anti-diabète sont associés à un risque plus faible de démence. Pour ces chercheurs, les médicaments anti-diabétiques peuvent prévenir efficacement la démence chez les personnes à haut risque atteintes de diabète de type 2 léger à modéré, car le diabète de type 2 et la démence partagent plusieurs schémas physiologiques.

Ils ont donc décidé de comparer le risque d'apparition de la démence chez des patients atteints diabétiques traités par sulfonylurées (SU) ou par thiazolidinediones (TZD) à des patients traités par metformine (MET). Ils ont inclus dans leur étude les patients âgés d'au moins 60 ans ayant reçu une première prescription de metformine, d'un sulfamide hypoglycémiant (tolbutamide, glimépiride, glipizide ou glyburide) ou d'un TZD (rosiglitazone ou pioglitazone) entre janvier 2001 et décembre 2017. L'évolution de leur état de santé a été suivie pendant une moyenne de près de 8 ans.

Moins de risque de démence et de maladie d'Alzheimer avec les thiazolidinediones

Leurs premières conclusions ont été publiées dans le British medical journal. Elles précisent qu'après au moins 1 an de traitement médicamenteux, l'utilisation d'un thiazolidinedione (TZD) seul est associée à une diminution de 22 (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Pénurie d'antibiotiques : François Braun assure que le problème sera réglé "dans les semaines, les mois qui viennent"
CHIFFRES COVID FRANCE. Ce lundi 21 novembre 2022 : cas, décès, les infos du jour en direct
Une simple prise de sang pour détecter les troubles bipolaires ?
Amyotrophie spinale : quelle est cette maladie rare neuromusculaire ?
Système immunitaire : 9 vrai/faux sur son (bon) fonctionnement