Démantèlement de Lagardère : "Junior" sauve son train de vie

·1 min de lecture

Il y a encore du temps entre la conclusion de l’accord signé par Bernard Arnault, Bolloré, Amber et Lagardère et sa mise en œuvre. L’héritier sauverait son train de vie en devenant Président "statutaire", position baroque, quasi inexpugnable pour 6 ans, avec une rémunération estimée à 5 à 6 millions d’euros par an.

Arnaud Lagardère aura finalement gagné son rapport de force avec Bernard Arnault et Vincent Bolloré, qui ne pouvaient pas accepter d’être humiliés sur la place publique. Ils ont accepté ce 28 avril de donner satisfaction aux exigences de l’héritier que certains patrons qualifient déjà d’extravagantes. Son chantage à la signature lui aura permis d’arracher de nouveaux avantages. " Junior ", comme les anciens du groupe l’appellent encore, en privé, a obtenu d’être nommé président statutaire pendant six ans. Il ne pourra donc pas être destitué, sauf si une majorité des deux tiers du conseil d’administration est réunie contre lui. Autrement dit il faudrait trouver sept votes sur onze pour son éviction, une majorité quasi introuvable selon la géographie actuelle du board. Plus fort, à supposer que le conseil d’administration vote cette révocation, il faudrait encore qu'une assemblée générale des actionnaires modifie les statuts par un vote des deux-tiers. En pratique, ce double-verrou rend invidable Arnault LagardéreL’homme a démontré, une nouvelle fois, qu’il n’a pas son pareil pour défendre ses intérêts personnels qu’il a placés au-dessus de ceux de son...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?