Déménagement : Où vont tous ces Franciliens qui fuient Paris ? L’Insee le révèle dans une étude

AFP

ALLEZ VIENS JE T’EMMENE AU VENT - L’Insee a passé à la loupe les déménagements des Parisiens vers les villes de province et leurs conséquences, compilées dans une étude

En 2018, ils ont été près de 101.000 à fuir la capitale, l’équivalent d’une ville comme Boulogne-Billancourt. Où vont donc tous ces Parisiens qui quittent la ville Lumière ? Dans une étude menée notamment par François Dubujet, responsable des études démographiques et sociales à l’Insee Île-de-France, les déménagements des Parisiens en 2018 sont passés à la loupe… et font tomber certains fantasmes qui entourent ce phénomène, bien réel.

Ainsi, selon cette étude, la majorité des Parisiens qui quittent la capitale s’installent à Lyon, toutes catégories d’âge confondues. Toulouse occupe la deuxième place dans le cœur de ces Parisiens excédés par la capitale, suivie de Nantes, Bordeaux et Marseille. Ces Franciliens sont majoritairement des couples ou des personnes seules et ont moins de 45 ans. Ce podium change toutefois légèrement pour les Parisiens les plus âgés. Ceux entre 40 et 59 ans plébiscitent en effet majoritairement Marseille, tandis que les plus de 60 ans optent pour une retraite au soleil à Nice.

Des écarts de vie importants

Il suffit d’étudier les caractéristiques de leurs habitations pour comprendre que le beau temps marseillais ou les bons restos lyonnais ne sont pas l’unique motivation de ces Franciliens. En effet, si 30 % d’entre eu(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Paris : La sécurité de l’Elysée fait pâlir le quartier Saint-Honoré
Lyon : Une maison pour les seniors LGBT, une première en France
A Paris, la droite cherche son credo écolo
Journées du Patrimoine 2022 : Le ministère de la Culture qualifie de « succès » la 39e édition