Déluge de feu dans le Donbass : "l'armée russe veut tout détruire", selon Zelensky

"La plus grande offensive en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale": c'est ainsi que l'Ukraine décrit l'intensification des combats dans le Donbass. Les bombardements sont incessants pour la prise de Severodonetskn, Lyssytchansk et Lyman, trois villes de l'est. L'armée russe a tué au moins 14 civils hier , selon Kiev.

"L'ennemi continue d'utiliser des tactiques de terreur contre la population civile ukrainienne dans les territoires occupés, affirme Oleksandr Shtupun, le porte-parole de l'état major des forces armées ukrainiennes. De même, la détérioration de la situation socio-économique dans le sud et l'est de l'Ukraine se poursuit. Au cours de la journée écoulée, seize attaques ont été repoussées dans les directions de Donetsk et de Louhansk, huit chars, vingt-deux véhicules blindés et un véhicule ennemi ont été détruits."

Alors que l'invasion russe est entrée dans son quatrième mois, Moscou prévoit de continuer à se battre longtemps en Ukraine pour atteindre "tous les objectifs fixés par le président Poutine".

"Nous poursuivons l'opération militaire spéciale jusqu'à ce que tous les objectifs soient atteints, affirme Sergei Shoigu, le ministre russe de la Défense, indépendamment de l'énorme aide occidentale au régime de Kiev et de la pression sans précédent des sanctions."

A Marioupol les corps de plus de 200 personnes ont été retrouvés dans les décombres d'un immeuble. 21.000 personnes auraient été tuées dans la ville tombée aux mains de l'ennemi, la Russie est accusée, pour dissimuler le nombre de morts, d'utiliser des crématoriums ambulants.

Désormais vide, l'usine sidérurgique Azovstal, qui abritait des milliers de civils et de combattants ukrainiens, montre l'étendue des dégâts après près de trois mois de siège.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles