Il a déjà tes yeux : la série de France 2 est-elle très différente du film ?

Hollywood aime porter régulièrement sur petit écran ses plus grands succès au cinéma, à l'image de la récente L’Arme fatale par exemple. Un phénomène auquel la France semble succomber moins régulièrement. Même si cela ne signifie pas que les tentatives soient inexistantes pour autant. Les séries dérivées de Vénus Beauté ou de Nos enfants chéris en ont d'ailleurs déjà apporté la preuve. Mais qu’une même équipe travaille à la fois sur le film et le projet télévisuel reste assez exceptionnel.

L'équipe du film à la manoeuvre sur la série

Trois ans tout juste après la sortie du film Il a déjà tes yeux, qui a réjoui 1,4 million de spectateurs en salles, sa version série débarque sur France 2 ce mercredi 12 février à 21h05. Toujours avec Lucien Jean-Baptiste devant et derrière la caméra ainsi qu'à la coécriture avec son comparse, Sébastien Mounier. Seul Vincent Elbaz, déjà engagé sur un autre projet, a été remplacé par Arié Elmaleh dans le rôle du pote Manu. « France 2 est venue nous trouver, se souvient le réalisateur (La Première Étoile) et comédien (vu dans Munch). J’ai d’abord eu peur jusqu'à ce que Sébastien me convainque en me disant que comme j’étais très bavard, avoir six heures pour raconter la suite de notre film ne devait pas me poser de problème ! Surtout, nous avons vu là l’occasion de poursuivre l’histoire de notre petite famille française. »

On retrouve donc les Aloka au grand complet : Paul et Salimata, les parents, Benjamin, leur fils adoptif blanc, et… un petit nouveau,

Retrouvez cet article sur Télé 2 semaines

Saint-Valentin : Elodie Gossuin, Tina Kunakey, Jeremstar, Laëtitia Milot… Les people fêtent l'amour sur Instagram (PHOTOS)
Meurtres dans le Jura (France 3) : Sandrine Quétier se confie sur son premier rôle principal
Axelle Red : que devient la chanteuse ?
Grave blessure dans Flash, Fred Bianconi en peignoir dans Un si grand soleil… Les tournages séries (PHOTOS)
Adriana Karembeu se confie sur le comportement déplacé d'un homme alors qu'elle était mannequin : "C'était assez effrayant"