Avez-vous déjà vu une raie manta blanche ?

·1 min de lecture

Un groupe de chanceux à bord d’un bateau en Indonésie a pu admirer le tango d’une raie manta. La vision de ce diable de mer est déjà impressionnante en soi, mais celle capturée dans la vidéo est par-dessus tout d’un blanc unique. Normalement, les raies mantas océaniques ou raies mantas géantes, Mobula birostris de leur nom scientifique, sont de couleur noire, parsemée de quelques taches blanches localisées.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cette espèce de poissons qui semblent sortis d’un autre monde peut mesurer jusqu’à sept mètres d’envergure. Migratoire, elle parcourt les océans, et se trouve surtout au voisinage des tropiques. Les deux cornes, en fait les nageoires céphaliques, bordant sa bouche aident la raie à guider l’eau, qu’elle filtre pour se nourrir de plancton ou de petits poissons.

Les raies mantas sont, comme bon nombre d'animaux marins, en danger, car chassées pour leur chair et pour la médecine traditionnelle. Elles sont particulièrement vulnérables à cause de leur mode de vie proche de la surface, où les menaces s’enchaînent : plastique, pétrole, trafic maritime...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles