"Déjà, tu nous parles autrement !" : Olivier Truchot recadre un des chroniqueurs des Grandes Gueules (VIDEO)

·1 min de lecture

Voilà une émission qui porte bien son nom ! Tous les jours de la semaine, entre 9h et midi, Alain Marschall et Olivier Truchot convient leurs chroniqueurs et leurs auditeurs à donner leur avis au micro des Grandes Gueules de RMC. Un rendez-vous quotidien devenu culte dans la grille de la station (et aujourd'hui diffusé en simultané sur RMC Story). Au programme : des débats, parfois vifs... même entre les invités. C'est ainsi que le ton est monté ce vendredi matin entre Etienne Liebig et l'un des présentateurs du talk. L'objet du désaccord : le traitement médiatique accordé au professeur de Trappes qui s'est senti menacé. Un sujet "immédiatement récupéré", comme l'a déploré Etienne Liebig.

Mais l'auteur a souhaité tordre le cou à certains clichés véhiculés notamment dans les médias. "Le lycée dans lequel il travaille est plutôt un très bon lycée, qui ne pose aucun problème et qui est plutôt un lycée où il y a une très bonne réussite, qui est plutôt bien vu", a-t-il affirmé. Et de poursuivre son argumentaire en se rappelant un souvenir amer. "Je le vis moins maintenant parce que je m'en fous un peu et que j'ai pris de la distance. Mais je l'ai vécu tellement fort, quand on parlait du 93 où j'habite et qu'on présentait ça comme un lieu de folie, de déperdition. Et quand tu y habites, quand tu y élèves tes enfants, quand tu y mets tes enfants au collège et au lycée, tu as l'impression d'être une sous-merde !", a-t-il poursuivi, très ému.

Et alors qu'Alain Marschall essayait de nuancer (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

"Ça me dégoûte" : Apolline de Malherbe interrompt un de ses chroniqueurs en direct et lâche une confidence étonnante !
Nagui se moque avec humour des talents d'acteur de Michel Cymes (VIDEO)
La chanson la plus diffusée à la radio en 2018 était un morceau français. Et voilà 15 ans que cela n'était pas arrivé !
Après son intervention ratée, la chronique de Frédéric Beigbeder sur France Inter arrêtée (VIDEO)
Patrick Cohen se sent en partie “responsable" des mauvaises audiences d'Europe 1