Si vous avez déjà contracté la Covid-19, une dose suffirait pour booster votre immunité

·2 min de lecture

Nous savons qu'une infection à SARS-CoV-2 influence la réponse immunitaire induite par la vaccination. Mais dans quelle mesure ? Pour répondre à cette question, des chercheurs travaillant dans quatre hôpitaux britanniques (Oxford, Liverpool, Newcastle, Sheffield) ont réalisé un suivi de 289 professionnels de santé. Ces derniers étaient 119 à ne pas avoir été infectés par le SARS-CoV-2 auparavant et 145 à avoir connu la présence du virus dans leur organisme. Ils ont tous reçu une dose du vaccin BNT162b2 de Pfizer. Les scientifiques ont aussi suivi 25 autres professionnels de santé qui n'avaient jamais été infectés par le SARS-CoV-2 ayant reçu deux doses de vaccin. L'objectif de cette étude était d'évaluer les différences au niveau des lymphocytes T et des anticorps contre la protéine Spike entre les anciens infectés et les autres.

Un effet « boost » du vaccin après l'infection

Le suivi a eu lieu entre décembre 2020 et février 2021. Des échantillons de sang ont été prélevés chez les participants avant et après la vaccination. Le temps moyen écoulé après l'infection à SARS-CoV-2 chez les professionnels de santé qui avaient déjà été infectés était de 268 jours. Vingt-huit jours après la vaccination des participants, les taux de lymphocytes T étaient d'un même ordre de grandeur entre les anciens infectés ayant reçu une dose et les non-infectés ayant reçu deux doses. Quant aux anticorps contre la protéine Spike, ils étaient bien plus nombreux chez les anciens infectés (270.373 unités d'anticorps par millilitre de sang) que chez les non-infectés ayant reçu une dose (35.001 unités d'anticorps par millilitre de sang) ou deux doses (180.904 unités d'anti-corps par millilitre de sang).

Une dose de vaccin semble avoir un effet « boost » sur l'immunité si on a déjà été infecté par le SARS-CoV-2 © alphaspirit, Adobe Stock
Une dose de vaccin semble avoir un effet « boost » sur l'immunité si on a déjà été infecté par le SARS-CoV-2 © alphaspirit, Adobe Stock

Des limites inhérentes au design de l'étude

Néanmoins, il faut analyser ces résultats avec précaution et cerner ce qu'ils ne disent pas. Premièrement,...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles