Dégradation des sols, bébés australopithèques et rougeole : l'actu des sciences en ultrabrèves

Au sommaire des ultrabrèves du 28 avril 2022 : l'ONU alerte sur la dégradation des sols, l'accouchement des femmes australopithèques était difficile et les cas de rougeole augmentent dans le monde.

L’actualité scientifique du 28 avril 2022, c’est :

En nature : .

  • Selon le rapport du programme des Nations unies pour l’environnement sur l’état de santé des sols dans le monde, l’équivalent de la surface de l’Afrique est dégradé.

  • 70% de la surface des continents est exploitée par l'Homme, sans tenir compte de la vie des sols, de l’usage de l’eau ou de l'impact des pollutions par les engrais chimiques et les pesticides.

  • 2 millions d’hectares sont perdus chaque année à travers la planète à cause de la dégradation des sols et de la désertification.

En paléo : .

  • Comment accouchaient les mères Australopithèques il y a plus de trois millions d'années ? Des simulations permettent de comprendre la complexité de ce moment.

  • "Les simulations indiquent que les bébés australopithèques avaient eux aussi une petite taille crânienne à la naissance par rapport à l'âge adulte", explique le chercheur Pierre Frémondière.

  • Les nouveau-nés des Australopithèques n'étaient pas aptes à survivre sans assistance et leur cerveau se développait principalement après la naissance

En santé : .

  • Le nombre de cas de rougeole a bondi de 79% dans le monde début 2022 par rapport à 2021, laissant craindre une résurgence d'autre maladies mortelles.

  • Ces derniers mois, l'OMS a sonné l'alarme sur le risque de "catastrophe absolue" si le dangereux retard pris dans la vaccination des enfants à cause de la pandémie de Covid-19 n'est pas rattrapé.

  • L'ONU redoute désormais l'apparition de graves épidémies de rougeole, maladie virale hautement contagieuse.

En nature : .

  • L'étude porte sur plus de 10000 espèces existantes de tortues, crocodiles, lézards ou serpents.

  • 30% des reptiles vivant dans les forêts sont menacés, contre 14% pour ceux en milieu aride.

  • "Ce sont des créatures fascinantes qui jouent un rôle indispensable dans les écosystèmes de la planète", rappelle Sean O'Brien, président de NatureServe.

En high-tech : .

  • Un projet de loi encadrant le recours à la cryptomonnaie a été adopté la semain[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles