Les dégâts de l'été meurtrier sur Terre vus depuis l'espace

·2 min de lecture

Il n’aura échapper à personne que, cet été, les catastrophes naturelles se sont succédé les unes après les autres avec une rare intensité. Si, en France, l’été a été le plus pluvieux depuis 1959, dans d’autres régions du globe, des records de température ont été enregistrés. Le plus marquant a certainement été celui des 49,6 °C atteint à Lytton, au Canada lors d’un inédit « dôme de chaleur » au cours duquel plusieurs records de température ont été battus !

En Europe de l’Ouest, un épisode de pluies diluviennes s’est traduit en Belgique et en Allemagne par des inondations meurtrières. À contrario, à « l’autre bout de l’Europe », la Grèce et la Turquie ont été confrontées à des feux d’une rare intensité qui ont brûlé des centaines de miliers d’hectares.

Vu de l'espace, le monde avant et depuis le confinement

Tous ces événements ont été observés et mesurés depuis l’espace par les satellites d’observation de la Terre dont ceux de Planet qui ont fourni les images des principales catastrophes de l’été et qui illustrent cet article .

Deux cents satellites au service de la Terre et des millions d'images par jour !

Pour rappel, Planet exploite une flotte de satellites à moyenne et haute résolution comptant 21 SkySats en orbite qui capturent des images à une résolution de 50 cm et jusqu'à 10 fois par jour d'un seul endroit, et plus de 150 satellites Dove qui agissent comme un scanner linéaire, capables d'imager la totalité de la Terre chaque jour. Cette capacité satellitaire inédite a permis à Planet, fondée en 2010 par trois scientifiques de la Nasa, de rejoindre en 2018 la Charte internationale sur l’espace et les catastrophes majeures en devenant le premier fournisseur d’imagerie satellite du secteur privé.

France / Var : feu de forêt de Gonfaron

Cet incendie a dévasté 7.000 hectares de végétation dans la région du Var, sur les bords de la Méditerranée et a coûté la vie à deux personnes ainsi que l’évacuation de 10.000 résidents et touristes. Il aura fallu dix jours aux...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles