Dégâts des eaux : mais au fait, qui doit remplir le constat amiable ?

AndreyPopov

Un robinet cassé, un joint d'étanchéité mal fixé, un trou dans la toiture, l'eau du lave-linge qui a débordé ... Les causes des dégâts des eaux sont nombreuses et quelle galère que d'en subir un chez soi ! D'autant qu'ils ne sont pas toujours de notre fait mais peuvent être provoqués par des catastrophes naturelles. Des assurances existent, alors qui doit payer et comment se faire rembourser ? Qui est responsable dans le cas d'une location ? Femme Actuelle répond à toutes vos questions pour bien réagir en cas de dégât des eaux et prévenir votre assureur !

En tant que locataire, vous êtes dans l'obligation de souscrire à une garantie dégâts des eaux. Elle prend en charge les dommages du logement causés par l'eau mais chaque assurance est différente et ne couvre pas les mêmes risques. Il convient alors de vérifier dans votre contrat ce qui est pris en charge en cas de dégât des eaux. En cas de sinistre, vous devrez prévenir votre assureur, le propriétaire et, dans le cas d'une copropriété, le syndic en leur envoyant à tous le constat amiable de dégât.

L'assurance dégâts des eaux est comprise dans l'assurance multirisques habitation et n'est pas obligatoire pour les propriétaires. En général, elle couvre les dommages résultant de fuites, de débordement ou d'une rupture de canalisation. En cas de sinistre, vous bénéficiez d'un délai de 5 jours pour faire votre déclaration auprès de votre compagnie d'assurance ou du courtier qui gère votre contrat. Si vous êtes propriétaire dans une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite