Défilé des momies royales au Caire : "Cela entretient l'intérêt pour l'égyptomanie", estime Robert Solé

franceinfo
·1 min de lecture

Vingt-deux momies de rois et reines de l'Egypte antique, parmi lesquels Ramsès II, défilent dans les rues du Caire, en Egypte, pour rejoindre la nouvelle demeure des pharaons, le Musée national de la civilisation égyptienne. Un trajet de 7 km qui se fait avec "toutes les précautions pour ne pas abîmer ces momies", a tenu à souligner samedi 3 avril sur franceinfo l'égyptologue Robert Solé. Ce trajet vers la nouvelle demeure des pharaons "entretient l'intérêt pour l'Egypte et l'égyptomanie", se réjouit également Robert Solé.

franceinfo Qui sont ces momies ?

Robert Solé : Ces momies sont des rois, des reines, des princes, des princesses du nouvel empire. Et parmi eux, il y a Ramsès II, son père Séthi I, de grandes figures. C'est en 1881 qu'un premier lot de momies royales a été découvert dans un puit, où il se trouvait caché depuis 2 800 ans. Il y a eu un autre groupe qui a été découvert en 1898.

Dans quelles conditions se fait ce trajet ?

On a pris toutes les précautions pour ne pas abîmer ces momies. Elles sont conservées dans des vitrines aseptisées, sans oxygène, les gaz, la chaleur, la luminosité sont contrôlés. On va éviter l'humidité et les vibrations sur le parcours, car elles vont parcourir environ 7 km.

C'est l'histoire de la civilisation qui défile dans les rues du Caire pour la première et dernière fois ?

Ce n'est pas tout à fait la première fois. Il y a un épisode qu'on a oublié, en 1976, quand Ramsès II a quitté le musée du Caire pour aller à l'aéroport du Caire (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi