Défilé du 14 Juillet : protocole sanitaire strict pour les spectateurs

·1 min de lecture
De plus, « une jauge sera appliquée pour réguler l'accès des personnes le long de l'avenue des Champs-Élysées ».
De plus, « une jauge sera appliquée pour réguler l'accès des personnes le long de l'avenue des Champs-Élysées ».

Pass sanitaire et port du masque obligatoire. Mercredi, les personnes souhaitant assister au défilé militaire du 14 Juillet sur les Champs-Élysées, à Paris, devront respecter un protocole sanitaire strict, a annoncé, lundi 12 juillet, la préfecture de police. « Compte tenu de la situation épidémique, plusieurs mesures sanitaires seront obligatoires pour les spectateurs du défilé, qu?ils assistent aux festivités en tribune ou le long de l?avenue des Champs-Élysées », a-t-elle ainsi indiqué.

« Chaque personne devra être munie de l?une des trois preuves [un schéma de vaccination complet, un test négatif ou un test prouvant un rétablissement du Covid-19, NDLR] constituant le pass sanitaire pour entrer dans le périmètre du défilé ». Le port du masque sera obligatoire. De plus, « une jauge sera appliquée pour réguler l?accès des personnes le long de l?avenue des Champs-Élysées ». La préfecture recommande aux spectateurs de se présenter sur place à l?avance pour maximiser leurs chances d?entrer dans le périmètre du défilé.

Les stations de métro et les commerces seront fermés

Par ailleurs, un périmètre de protection sera instauré de 6 h 30 à 14 heures dans les secteurs des Champs-Élysées, de la Concorde et de l?Assemblée nationale. Dans ce périmètre, « l?accès et la circulation des personnes seront réglementés avec obligation de se soumettre à l?inspection visuelle des bagages et à leur fouille ainsi qu?à des palpations de sécurité, et à la visite des véhicules ». Le [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles