Défilé du 14 juillet : "un privilège et un honneur" pour les militaires et policiers sélectionnés

·1 min de lecture

Cinq mille participants, dont 4.300 militaires à pied, 73 avions, 24 hélicoptères, 221 véhicules et 200 chevaux de la Garde républicaine sont mobilisés pour cette édition 2021 du défilé militaire du 14 juillet. Pour les jeunes militaires et policiers qui se préparent à défiler, le stress est intense et le moment, unique. Europe 1 a rencontré Awa, policière formatrice qui a elle-même déjà participé au défilé. Depuis 15 jours, cette française d'origine sénégalaise prépare les sélectionnés à bien marcher droit et à s'aligner. "Je veux qu'ils soient parfaits, dignes, droits dans leurs baskets", confie-t-il.

>> LIRE AUSSI - Défilé du 14 juillet : une première pour les aspirants de Coëtquidan, fraîchement engagés

"Ils défilent pour la police nationale et l'honneur de la France"

"La police n'est pas une institution militaire, on est particulièrement regardé par les autres car certains pensent que nous n'avons rien à faire sur les Champs-Elysées", explique-t-elle. Un défilé impeccable est donc une priorité pour elle. "Je veux montrer qu'on a notre place ici", ajoute la formatrice.

>>Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

La policière a l'impression que son objectif est atteint, les participants sont prêts. "Mais je ne leur dit pas trop pour qu'ils soient concentrés jusqu'au bout", souligne Awa. "Ils ne défilent pas que pour eux, ils défilent pour nous, pour leurs camarades qui n'ont pas été sélectionnés, pour la police nationale et l'honneur de la Fran...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles