Le défilé du 14 juillet, un moment unique pour ce père CRS et son fils apprenti policier

·1 min de lecture

En ce jour de Fête nationale, des feux d’artifice sont prévus un peu partout. Mais avant cela, de nombreux jeunes militaires et policiers vivront un événement unique : le fameux défilé du 14 juillet, sur les Champs-Élysées. Europe 1 est allé à la rencontre de Maxime, en formation pour devenir policier, et de son père, Jean-Pascal, CRS. Le premier défilera, le deuxième l’a formé. Pour les deux, ce défilé sera un moment à part.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

"La relève est assurée"

Âgé de 23 ans, Maxime porte le polo blanc des cadets de la police nationale avec fierté. Il n’a jamais eu son bac, mais c’est ici qu’il a trouvé sa place. Défiler sur les Champs-Élysées, c'est pour lui "une grande fierté", assure-t-il au micro d'Europe 1. "C'est représenter la police française devant toute la France. Mon père l'a déjà fait plusieurs fois et porter aujourd'hui le même uniforme que lui, c'est une fierté."

À côté de lui, son père Jean-Pascal sourit. "C'est un honneur de l'avoir préparé à cette mission. La relève est assurée", confie-t-il, convaincu que son fils se souviendra toute sa vie de ce moment. Pour lui, c’était en 1989. "Je m'en rappelle comme si c'était hier", raconte le CRS. "Quand on voit le public, la revue des troupes par le gouverneur militaire de Paris, et ensuite le président qui descend... L'ensemble, c'est quelque chose de très beau."

Marcher au pas, bien s'aligner, garder les bras dans le rang

Son fils Maxime ne cache pas un léger str...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles