Défilé. À la faveur d’un répit sanitaire, le Portugal commémore la “révolution des œillets”

Público (Lisbonne)
·1 min de lecture

Annulé l’an passé pour cause de pandémie, le défilé commémoratif du 25 avril, date du soulèvement militaire qui a mis fin à la dictature en 1974, était de retour ce dimanche. Une marée humaine a déferlé sur l’avenue de la Liberté de Lisbonne, après un discours remarqué du président Marcelo Rebelo de Sousa.

Des milliers de Portugais ont commémoré, ce 25 avril, la révolution portugaise en défilant à Lisbonne, des œillets rouges symboliques à la main. Tous s’étaient donné rendez-vous, sous le soleil dominical, pour célébrer la Liberté avec un grand L, sur l’avenue et à l’occasion de la journée qui portent son nom. Une marée humaine que le journal Público montre à sa une ce matin.

Les Portugais, privés de ce traditionnel défilé populaire l’an passé à cause du Covid-19, se sont allègrement retrouvés ce dimanche, à la faveur d’une situation sanitaire rassurante. Le Portugal affiche depuis quatorze jours un taux d’incidence de 72 cas pour 100 000 habitants et un taux de reproduction de 0,98, sous le seuil de vigilance fixé par le gouvernement. Aussi, le pays, qui déplore 16 965 décès dus au coronavirus depuis le début de la pandémie, s’apprête-t-il à passer à la quatrième et dernière étape de son déconfinement, le 3 mai.

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :