Déficit commercial : pourquoi la France devrait prendre exemple sur l'Italie

© CLEMENT MAHOUDEAU / AFP

Avec un record à 16,8 milliards d'euros en septembre, le déficit pour les échanges de biens met la France sur les rails d'un bilan annuel historiquement mauvais en matière de commerce extérieur et d'une année 2023 toujours morose. Le déficit commercial de la France a atteint 149,9 milliards d’euros sur un an, le plus important des pays de la zone euro. Un mal endémique puisque la balance commerciale française est déficitaire depuis 20 ans. Alors comment faire pour inverser la tendance ?

>> LIRE AUSSILe déficit de la sécurité sociale s'élève à 16,8 milliards d'euros pour 2022

Un pays l’a fait, avant la crise énergétique : l’Italie , et en moins de dix ans.

Des investissements pour moderniser l’industrie

En 2004, la balance commerciale italienne est déficitaire d’un milliard d’euros. Huit ans plus tard, en 2012, elle dégage plus de neuf milliards d’euros d’excédents. Cette réussite s’explique d’abord par la modernisation de l’industrie italienne dans les années 2000, selon l’économiste Marc Touati, alors que la France a tardé à investir. "L’Italie a tout misé sur son industrie du nord, sur certains produits textiles, mais également au niveau de certains biens d’équipement. C'est là où l’Italie a pu passer d’un déficit chronique à un excédent assez important", indique-t-il auprès d'Europe 1.


Lire la suite sur Europe1