Déficit commercial : le grand malaise de l’économie française

·1 min de lecture
© Sameer Al-DOUMY / AFP

Triste record. Selon les Douanes, le déficit commercial français s'est encore creusé pour atteindre 9 milliards d'euros sur le seul mois de novembre. Ce déficit commercial est un problème majeur, qui menace notre prospérité à venir.

Ces 9 milliards d'euros en novembre, cela représente 100 milliards d'euros en rythme annuel, ce qui est absolument colossal. Ce déficit n'est pas lié au fait que les prix de l'énergie ont augmenté. Ce déficit est avant tout un problème structurel industriel qui a commencé à la fin des années 90 et qui s'aggrave depuis le début de la pandémie.

>> LIRE AUSSI - Le gouvernement devrait annoncer une hausse du taux de rémunération du Livret A

La France victime de désindustrialisation

Il faut bien comprendre ce que ça veut dire du point de vue économique. Un déficit commercial signifie que collectivement, en France, on consomme beaucoup plus que ce que l'on produit. Et c'est un phénomène que l'actuelle mandature n'a pas réussi à corriger. La vérité, c'est que la France vit très au dessus de ses moyens et c'est un problème parce que cela révèle la désindustrialisation.

L'industrie représente aujourd'hui moins de 10% de notre PIB. C'était plus de 20% au début des années 80. La chute est frappante dans l'automobile ou l'agroalimentaire, qui étaient des fleurons de notre industrie et qui sont devenus des secteurs en mal de compétitivité.

>> LIRE AUSSI - Pré-campagne électorale : l'Economie sacrifiée sur l'autel du Covid ?

La France a besoin d'ent...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles