Le déficit commercial de la France s'est fortement creusé en 2020

·1 min de lecture

La pandémie a fortement creusé le déficit commercial de la France en 2020. Les exportations françaises ont particulièrement été réduites dans l’aéronautique et l’automobile

Selon les chiffres des douanes, le déficit commercial de la France s’est creusé en 2020 de plus de 65 milliards d’euros, soit une aggravation de 7,3 milliards d’euros de plus qu’en 2019. C’est son niveau le plus élevé depuis 2012. Principale raison : la baisse des exportations surtout dans les secteurs de l’aéronautique et de l’automobile.

En effet, les mesures de restrictions liées à la crise sanitaire ont réduit les déplacements et ont mis presque à l’arrêt le transport aérien. Le déficit est également alourdi à cause des importations massives de masques de protection qui ont couté près de 6 milliards d’euros l’an dernier.

Du côté des exportations, seules les ventes de produits pharmaceutiques ont fortement progressé pour atteindre le record historique de 35,5 milliards d’euros. Le gouvernement espère que la situation va s’améliorer cette année. L’exécutif mise sur les effets du plan de relance à l'export mis en place l’an dernier pour encourager les exportateurs français. Il mise aussi sur les plans de soutien sectoriels en cours en faveur de l'aéronautique, de l'automobile et du tourisme.

► À lire aussi : Automobile : le marché français régresse fortement, la vente de voitures propres en hausse