"Déficit commercial : le fiasco de la politique de l’offre Hollande-Macron"

·1 min de lecture

Le déficit commercial de la France a battu tous les records en 2020, atteignant la bagatelle de 82,5 milliards d’euros, de loin le plus élevé de l’Union européenne. Les réformes engagées depuis le début du mandat de François Hollande, suivi par celles engagées par Emmanuel Macron, n'ont eu aucun effet sur notre commerce, écrit Laurent Herblay.

Environ cinquante milliards par an de baisses de cotisations sociales et d’impôts pour les sociétés à l’horizon 2022, trois réformes du droit du travail toutes favorables aux entreprises : on ne peut pas dire que Hollande et Macron l’ont joué petits bras pour renforcer la compétitivité de notre pays. Pourtant, comme on pouvait s’y attendre dès les prémices de cette politique, quand Macron n’était encore que conseiller à l’Elysée, cela n’a aucun effet sur notre commerce, dont le déficit a battu des records en 2020.Un coûteux fiasco tristement prévisibleLes chiffres d’EuroStat sont cruels et révélateurs : le déficit commercial de la France a battu tous les records en 2020, atteignant la bagatelle de 82,5 milliards d’euros, de loin le plus élevé de l’UE ! Plus intéressant, notre pays cumul un excédent de 25 milliards hors de l’UE, avec un déficit abyssal de 107,6 milliards dans l’UE, où nous avons acheté pour 336,6 milliards en 2020 et seulement vendu pour 229 milliards ! En clair, nous achetons 50% de plus à l’UE que nous lui vendons ! Non seulement nous sommes toujours perdants d’un point de vue budgétaire, avec une...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Le "léchomètre" à Macron : top 6 des plus beaux fayotages du quinquennat

" Suppression " de l’ENA : pourquoi Macron l’annonce pour la deuxième fois en deux ans

Crise du Covid-19 : à part critiquer Macron, l’opposition est-elle sans solutions ?

Crise du Covid-19 à un an de la présidentielle : Macron, tout, tout seul

Plan social massif pour les quotidiens : Macron renforce sa tutelle sur la presse