Le déficit budgétaire passera à 220 milliards d'euros en 2021, soit près de 47 de plus que prévu

·1 min de lecture

Cette aggravation de près de 47 milliards du déficit budgétaire est "la conséquence des mesures de soutien que nous continuons à prendre pour accompagner au mieux la reprise", explique le ministre des Comptes publics Olivier Dussopt.

Le déficit budgétaire de l'Etat s'élèvera à "environ 220 milliards d'euros" en 2021, contre 173,3 milliards prévus en loi de finances initiale (LFI), a déclaré samedi à l'AFP le ministre des Comptes publics Olivier Dussopt. Cette aggravation de près de 47 milliards du déficit budgétaire est "la conséquence des mesures de soutien que nous continuons à prendre pour accompagner au mieux la reprise", selon le ministre.

Le gouvernement doit présenter le 2 juin un projet de loi finances rectificative (PLFR) comprenant 15 milliards d'euros de mesures d'urgence supplémentaires, qui serviront notamment au financement de l'activité partielle et à des aides ciblées pour les entreprises en difficulté, avaient détaillé Olivier Dussopt et le ministre de l'Economie Bruno Le Maire dans un entretien aux Echos jeudi.

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :