Le défi de Charles III sera de «continuer à exister et s'inscrire dans un héritage»